Silence, on veille !

« A deux doigts de la dictature numérique » dixit Gilles Babinet

Edward Snowden

Décidément, nos élites n’apprennent rien. Malgré un scandale sans précédent dans l’histoire des services secrets mondiaux avec les révélations de Snowden et de la surveillance généralisée pratiquée par la NSA aidée par tout un tas de pays amis, dont la France, cette dernière vient de voter Vendredi dernier à 17H un projet de loi visant à l’élargissement de l’accès aux données détenues par les fournisseurs d’accès à Internet et les hébergeurs via la loi de programmation militaire 2014.

La levée de bouclier chez les acteurs de l’industrie du numérique en France est totale avec des prises de positions claires contre ce projet de loi :

  • La Quadrature du Net,
  • le think-tank Renaissance Numérique,
  • l’ASIC (Association des Services Internets Communautaires),
  • l’IAB France (Internet Advertising Bureau),
  • Le SYNTEC ,
  • le CNN (Conseil National Numérique),
  • la CNIL.

A lire sur les Echos ici,
Et également de Zdnet : Pourquoi la Loi de Programmation Militaire est dangereuse ?

 

N’hésitez pas à soutenir l’action de La Quadrature du Net  qui fait un boulot formidable pour promouvoir la neutralité du Net, une réforme positive du droit d’auteur, ou la protection de notre vie privée. C’est une action permanente contre la censure, la surveillance et la discrimination de nos communications.

 

Soutenons La Quadrature du Net !

Commentaires Clos.