Silence, on veille !

SEO pour l’Asie, quelques trucs

Traduit de http://www.seroundtable.com/archives/018712.html

L’Asie, 400 millions d’utilisateurs.

Se lancer en Asie ? Il vaut mieux commencer par le Japon. Puis la Corée (du Sud), puis la Chine. Le e-commerce est pour le moment sous développé en Chine.

Baidu :

  • prix moyen du clic CPC est de 0.20 $.
  • Il y a des frais d’activation du compte, qui sont cher.
  • Ils ne prennent pas les cartes de crédit, mais seulement les transferts bancaires.
  • La sélection des annonces est stricte.
  • Leur tableau de bord est fruste.
  • Les résultats payants et gratuits (SEM/SEO) sont mélangés, mais signalés comme tels.

SEO pour Baidu :

  • Titre et métas
  • La densité de mots clefs dans le contenu a une certaine importante
  • Les liens sont plus importants que le contenu
  • Serveurs et noms de domaines en Chine sont importants pour la confiance des internautes dans le site
  • Utilisez le Chinois simplifié pour vos sites localisés
  • Les relations jouent un role important..

Google : facile pour annoncer en Chine. Le CPC et le taux de conversion sont deux fois supérieurs à Baidu.

Yahoo : ils ont de belles parts de marché en Asie, mais un trafic moins convertible que Baidu.
Yahoo est très gros au Japon, suivi par Google.

En Corée, c’est Naver, Daum (technologie Google) et Yahoo.

Auteur : Malaiac

Malaiac est breton.

Commentaires Clos.