Silence, on veille !

Amazon Cloud Front

Amazon annonce aujourd’hui l’ouverture en beta publique de Amazon Cloud Front, un réseau réparti de fourniture de contenu.


La fourniture de contenu réparti était jusqu’à présent le quasi monopole d’Akamai : lorsqu’un éditeur de site veut être sur que ses visiteurs recoivent surement et rapidement le contenu multimédia de son site, il délègue à Akamai et son réseau de milliers de serveurs la dure mission de fournir au visiteur le contenu à partir du serveur le plus proche géographiquement. Ainsi, un site américain ou chinois peut fournir à un visiteur russe son contenu multimédia sans dépendre des capacités de connexion entre la russie et la chine.
Akamai annonce fournir 20% du contenu d’Internet.

Amazon Front Cloud propose le même service : répartir la charge du contenu sur les serveurs d’Amazon Web Services, mais de facon beaucoup plus simple. Il suffit d’une carte de crédit et de quelques minutes pour enregistrer du contenu sur Amazon, puis obtenir le nom de domaine personnel qui servira à délivrer le contenu, et enfin pointer les ressources multimédia de son site vers les adresses AWS.

Le prix du service est de 0.012 $ par 10,000 requetes, et de 0.090 à 0.170 $ par Gigacoctet transféré.
Après une petite simulation avec le calculateur AWS, une homepage avec 3 fichiers de 5 mo, chargés par 100 000 visiteurs par mois, trafic 20% US, 80% Europe, paierait environ 250 $ par mois.

Auteur : Malaiac

Malaiac est breton.

Commentaires Clos.